Le poème des seuils
2022

 

Œuvre protocolaire
collection de l’association plus-vite
l’œuvre a été déployée à la cité scolaire Charles Hermite à Dieuze avec un groupe de lycéens en juin 2022

 

Le poème des seuils, est une œuvre protocolaire in-situ dédiée aux communautés formées par les habitants des communes ou lieux investies.


Elle commence par un inventaire réalisé tel une performance consistant à aller à la rencontre des habitants pour leur demander de confier à celles et ceux en charge de la réalisation du protocole, le titre d’une chanson.  À partir de cette liste, une série de norens  (court rideau fendu japonais) porteurs de « messages personnels » sera réalisée.
Installés et disséminés au seuil des maisons, ils donneront à voir leur messages dans l’espace public. Ces installations s’activeront lorsque les pas de portes seront franchis.

 

Dans Le poème des seuils, c’est aussi un nouveau geste qui est créé en transformant celui d’accrocher une décoration, ou d’installer un objet à sa porte, en un geste poétique et porteur d’un sens particulier. L’idée est de faire apparaitre à l’extérieur, dans l’espace public quelque chose d’intime ou tout du moins de « propre » à celles et ceux qui sont à « l’intérieur », qui habitent le bâtiment, la maison. De plus, le détournement du noren dans notre installation rajoute un geste symbolique à celui de franchir une porte pour rentrer dans la maison : celui, en le traversant, d’être touché, caressé par des mots.