Les regardeurs
2020

installation pour la Passerelle Himalayenne de Passy
10 sculptures, poteaux bois, miroirs convexe, métal, béton
menuiserie: Construction Bois Alternative

artisan métal: Affabilis
production: CREMERIE

commanditaire / collection: Ville de Passy

 


Des formes étranges nous accueillent au départ et à l’arrivée de la passerelle.
Ces drôles de poteaux oranges qui ressemblent à ceux croisés parfois sur les bords de route nous observent lors de notre traversée.

À l’approche, nous découvrons une installation immersive, composée de miroirs convexes. Une vue démultipliée du paysage et de notre reflet est proposée. Dans ce dispositif, les sculptures se penchent vers leur public, tournent leur tête pour scruter et deviennent des personnages: Les regardeurs.

Pour la passerelle Himalayenne, nous avons créé deux observatoires composés de miroirs convexes, objets urbains postés aux intersections routières dangereuses, dans les parking et dans les rayons de magasins, pour surveiller les angles morts et prévenir le danger.
Ainsi nous détournons les dispositifs de protection et de surveillance, de plus en plus installés dans les espaces publics, pour en proposer une nouvelle version, décalée et étrange.

Derrière les installations de surveillance, il y a toujours quelqu’un. L’objet devient donc une incarnation humaine, une présence. A l’image de Hal, célèbre robot et intelligence artificielle du film 2001, L’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick, figuré par une lumière rouge, les poteaux qui composent notre installation prennent vie. Leur miroir évoque un regard, et la façon dont ils se tiennent, dessine un mouvement, suggère une intention, une personnalité.

Les regardeurs cherchent à questionner notre rapport à l’image, notre reflet comme celui du paysage. Car le paysage est aussi le lieu des points de vue, des photos « souvenir » à présent devenues selfies. L’ oeuvre invite à l’immersion, à « s’enfermer » momentanément entre plusieurs fragments de son image et de son environnement. L’usage « classique » de l’observatoire se détourne, se retourne.