REPETITIONS

REPETITIONS

projet de résidence au palais des paris, Takasaki, Japon, 2017

parcours de 5 performances, réalisé quotidiennement du 5 au 24 février 2017 dans divers lieux publics de la ville Japonaise de Takasaki

 

Sur une invitation du palais des paris, centre d’art franco-japonais, nous avons pris place dans la ville de Takasaki située dans les montagnes à 2h de Tokyo. Le projet de cette résidence est parti de l’obligation de modifier et remettre en question nos protocoles d’intervention habituels pour prendre place dans un contexte social et un territoire en assumant une position de distance, celle de l’étranger, du visiteur.

 

Ainsi nous avons focalisé notre projet sur la ville de Takasaki, ses vies de quartier et ses habitants. Notre tâche fut alors de trouver comment produire et proposer des formes dans ce lieu, sans références communes et sans liens déjà̀ construit avec le public.

 

Concrètement nous avons commencé notre résidence par une semaine de déambulation dans la ville, pour écrire, en réaction immédiate à cette confrontation, une série d’actions prenant place dans différents lieux et dessinant ainsi un parcours.

Toute l’écriture des actions s’est faite sur place pour produire une sorte de rituel de l’ordinaire, qui se répétant jour après jour est devenu de plus en plus chorégraphié.

C’est par la répétition de ce cérémonial urbain et public que nous avons créé des formes, en modifiant de par notre présence, l’expérience de la ville. Cela s’est produit à des niveaux différents et suscitant des réactions diverses, pouvant passer de l’inaperçu total pour une personne, à un désordre pour un autre témoin de l’action répétées.

Ce parcours a été réalisé quotidiennement durant trois semaines. Ces actions répétées ont pris place dans des lieux très différents, de la Mairie à un temple de quartier, convoquant des publics de passage ou réguliers, amusés, gênés et intrigués par nos propositions plastiques.

 

Pour présenter cette œuvre dilatée, la résidence s’est terminé par un évènement de restitution dans le contexte des Electric Night, série d’évènements organisés par le palais des paris.

plan du parcours de la performance REPETITIONS, distribué dans la ville de Takasaki

PROGRAMME DU PARCOURS

réalisé tous les jours du 5 au 24 février 2017

9h45: PERFORMANCE 1, Impressions

 

Lieu de l’action : Au magasin Lawson à côté́ du palais des paris (les Lawson sont des Konbini, petits commerces de quartier souvent ouvert 24/24h)
Description de l’action : Nous laissons une impression d’une image photographiée la veille dans le photocopieur.
Durée de l’action : 1 minute

photo prise dans la supérette lors de la réalisation de la performance

ensemble des impressions réalisées et abandonnées dans le photocopieur entre le 5 et le 24 février 2017

10h: PERFORMANCE 2, Swing

 

Lieu de l’action : Une aire de jeux et notamment un terrain d’entrainement au Croquet pour un groupe de personnes âgées du quartier
Description de l’action : Nous travaillons notre « swing » de golf en essayant d’être le plus synchronisé possible.
Durée de l’action : 3 minutes

photographie de l'aire de jeu, lieu de réalisation de notre seconde performance

photographie prise lors d'un cours particulier de swing donné par Hatchi et réalisé en préparation à la performance

captures d'écran des vidéos réalisées quotidiennement de la performance

10h15: PERFORMANCE 3, Le terrain

 

Lieu de l’action : Le temple Shintô Lidama Shrine
Description de l’action : Nous traçons au sol un terrain fictif à l’aide de morceaux de ruban colorés.
Durée de l’action : 10 minutes

Ce terrain a fait l’objet d’une performance réalisée au palais des paris le 25 février 2017, pendant laquelle nous avons tracé sur le sol du centre d’art la treizième version de ce terrain.

photographies de la performance réalisées quotidiennement devant le temple

11h30: PERFORMANCE 4, Les attentes

 

Lieu de l’action : La mairie du Takasaki

Description de l’action : Nous attendons séparément dans les espaces d’attentes, au rez-de-chaussée et au premier étage, 10 fois 1 minutes chacun et en tachant de nous croiser dans les escalators chaque fois que nous changeons de place.
Durée de l’action : 20 minutes

photographies du hall de la mairie de Takasaki, lieu de réalisation de notre performance n°4

images prises durant les réalisations quotidiennes de la performance n°4, à la mairie de Takasaki

capture d’écran d'un téléphone d'une photographie postée sur Facebook par un habitant de Takasaki "ami" Facebook du palais des paris

12h15: PERFORMANCE 5, Le patchinko

 

Lieu de l’action : Une salle de jeu, Le Big Tsubame

Description de l’action : Nous traversons une salle de Patchinko en y réalisant un enregistrement sonore. Le Pachino est une sorte de machine à sous que l’on retrouve dans d’énormes salles de jeux tels des casinos.
Durée de l’action : 2 minutes

photographie du bâtiment extérieur du Big Tsubame (interdiction de faire des images à l’intérieur), lieu de notre 5eme performance

Electric night n°18

événement de fin de résidence au palais des paris

 

Pour présenter cette œuvre performative dilatée que fut REPETITIONS, la résidence s’est terminé par un évènement de restitution dans le contexte des Electric Night, série d’évènements organisés par le palais des paris.

Pour chaque performance, une installation tente de la documenter.

Une performance tirée de celle réalisée tout les jours devant le Temple Shinto Lidama Shrine a été présenté lors du vernissage.

 

« Ils ont passé un mois dans la ville de Takasaki où ils étaient totalement étrangers. Comment alors s’inscrire dans des contextes dont ils ne saisissent rien et dont ils ne parlent pas la langue ?

Avec le moyen de la répétition, ils renouvellent quotidiennement sur une certaine période des actions dans des lieux choisis. Un programme est construit, un agenda rendu public, et l’expérience est renouvellé toute la résidence.

Le 25 et 26 février a lieu une exposition des vidéos et traces issues de ce projet dans le bâtiment du palais des paris dans le cadre de l’évènement « Electric night vol.18 ».

 

Texte de Frédéric Weigel et Yoshiko Suto

DUEL
vidéo, 3’20’’, 2017


Duel est une vidéo tirée de l’action répétée à la mairie.
Là-bas, nous sommes venus tous les jours attendre séparément dans les espaces publics de l’administration,
au rez-de-chaussée et au premier étage, dix fois une minute, en tâchant de nous croiser dans les escalators
chaque fois que nous changions de place.

Cette vidéo fut présentée lors de l'évènement Electric night n°18 au palais des paris.